//
vous lisez...
Lifestyle, origine

L’histoire de la fête des Pères.

La fête des Pères trouve, tout comme la fête des Mères, son origine aux États-Unis, mais a connu des débuts plus difficiles.

President_Coolidge_Commander_Byrd_Machinist_Bennet

Président Coolidge

En introduisant cette fête, Sonera Dodd voulut honorer son père William Smart, un vétéran de la guerre qui avait perdu sa femme lors d’un accouchement et qui élevait seul ses enfants dans une petite ferme à l’est de l’état de Washington. C’est ainsi que le 19 juin 1910, la première fête des Pères fut célébrée à Spokane, Washington. Les autres états suivirent et en 1924, le Président Calvin Coolidge soutenait la proposition d’une fête nationale. Mais il faudra attendre jusqu’en 1966 avant que le Président Johnson ne proclame le troisième dimanche de juin comme la fête des Pères officielle.

Cette fête internationale a mis du temps à se développer, et ce n’est pas incompréhensible. Dans les familles occidentales, le père occupait jusque dans les années soixante une position dominante. Cela n’avait donc pas de sens, de lui accorder pendant une journée, des privilèges dont il disposait déjà toute l’année. Un renversement temporaire des rôles, comme c’est le cas lors de la fête des Mères, aurait signifié pour le père qu’il ne serait pendant une journée pas le ‘chef’ de famille. C’est la raison pour laquelle aux Pays-Bas, la fête des Pères n’a longtemps été célébrée que par les bureaux de tabac.

Néanmoins, depuis les années septante et quatre-vingt, la répartition ancestrale des rôles entre hommes et femmes a changé profondément. Les pères accomplissent désormais des tâches ménagères considérées auparavant comme féminines, ils poussent des landaus et viennent aux soirées ‘parents’ organisées par les écoles de leurs enfants. De par les nombreux divorces, le phénomène du deuxième père est aussi de plus en plus souvent observé, et avec lui, la nécessité d’une relation entretenue. Dans une telle situation, la fête des Pères revêt tout à coup une fonction. Ce n’est pas sans raison donc que de nombreuses écoles primaires font faire aux enfants des dessins et des bricolages pour leur père et que les boutiques cadeaux font de bonnes affaires aux alentours du troisième dimanche de juin.

La fête des Pères a sans aucun doute un bel avenir devant elle !

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :